Avis de l’Anses portant sur des « recommandations relatives à la réduction du risque de transmission du virus Monkeypox (MPXV) lié à la manipulation et la consommation des denrées alimentaires - Anses - Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail Access content directly
Reports (Technical Expertise Report) Year : 2022

Avis de l’Anses portant sur des « recommandations relatives à la réduction du risque de transmission du virus Monkeypox (MPXV) lié à la manipulation et la consommation des denrées alimentaires

Nadia Haddad
Estelle Chaix
Laurent Guillier

Abstract

Le Monkeypox (MPX ou « variole du singe ») est une maladie infectieuse due à un virus (Monkeypox virus - MPXV) de la famille des Poxviridae et du genre Orthopoxvirus, virus enveloppé à ADN. En France, les infections par ce virus font l’objet d’une surveillance pérenne par le dispositif de la déclaration obligatoire. Depuis le début du mois de mai 2022, de nombreux cas autochtones d’infection à virus Monkeypox (MPXV) ont été signalés dans plusieurs pays non endémiques. Le premier cas d’infection par le virus Monkeypox a été confirmé le 19 mai 2022 en Île-de-France. Ainsi, au 21 juin 2022, 2746 cas humains ont été confirmés dans l’Union européenne/Espace économique européen (UE/EEE)3. A la date du 22 juin, 3308 cas confirmés dans le monde sont signalés dans 42 pays, dont 426 cas hors UE/EEE4. En France, au 23 juin 2022, 330 cas de Monkeypox ont été confirmés5. 52 des 287 cas investigués par Santé publique France sont des cas secondaires. À ce jour, en Europe, ces cas sont survenus sans historique de contact avec un animal importé de zone endémique et enzootique, chez des personnes ne rapportant pas de voyage dans une zone de circulation habituelle du virus, et dans le contexte d’une épidémie à transmission interhumaine exclusive à ce jour. L’Anses a été saisie une première fois le 3 juin 2022 concernant des recommandations relatives à la réduction du risque de diffusion du virus Monkeypox aux animaux en France (saisine n°2022-SA-0102). Dans cette seconde saisine, il est demandé à l’Anses : « d’évaluer le risque de transmission du MPXV par les denrées alimentaires au cours de leur manipulation, et de leur consommation et d’émettre des recommandations relatives à la réduction de ce dernier ».
Fichier principal
Vignette du fichier
BIORISK2022SA0110.pdf (1.35 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)
Licence

Dates and versions

anses-04026519 , version 1 (14-03-2023)

Licence

Identifiers

  • HAL Id : anses-04026519 , version 1

Cite

Nadia Haddad, Stéphane Bertagnoli, Mickaël Boni, Olivier Ferraris, Alexandra Mailles, et al.. Avis de l’Anses portant sur des « recommandations relatives à la réduction du risque de transmission du virus Monkeypox (MPXV) lié à la manipulation et la consommation des denrées alimentaires. Saisine n° 2022-SA-0110, Anses. 2022, 33 p. ⟨anses-04026519⟩
85 View
89 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More