Évaluation des impacts sur la santé publique de la dynamique des populations de renards - Anses - Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail Access content directly
Reports (Technical Expertise Report) Year : 2023

Évaluation des impacts sur la santé publique de la dynamique des populations de renards

Elsa Bonnaud
Etienne Giraud
Sandrine Ruette
Catherine Collignon
Florence Etore
  • Function : Author
  • PersonId : 1099081
Karine Fiore
  • Function : Author
  • PersonId : 1302311
  • IdRef : 120775085
Nathalie Arnich
  • Function : Author
  • PersonId : 1075629
  • IdRef : 074550594

Abstract

Le Renard roux (Vulpes vulpes) est une espèce de la faune sauvage. En tant que gibier, il peut être chassé par différents moyens. Il est de plus susceptible d’être inscrit, dans certains territoires, comme espèce susceptible d’occasionner des dégâts (ESOD) par arrêté ministériel triennal pris en application de l’article R.427-6 du Code de l’environnement. Nonobstant les restrictions sur les périodes de chasse, les animaux classés ESOD peuvent être éliminés toute l’année. En 2019 et pour trois ans, suite à des consultations départementales et un arbitrage ministériel, le renard a été classé ESOD dans 90 départements français. La décision de classement doit être motivée. Plusieurs arguments sont avancés pour ce classement : pertes dans les élevages avicoles ou de gibier, raisons sanitaires (par ex. : échinococcose alvéolaire, gale sarcoptique). Inversement, des bénéfices liés à la présence des renards sont également avancés, tels que la prédation de rongeurs (campagnols notamment), porteurs d’agents zoonotiques, la réduction d’utilisation de raticides, etc. ... Dans un rapport et avis sur le rôle épidémiologique du renard dans le système multihôtes de la tuberculose bovine (Anses 2021), l’Anses notait que l’importance des nuisances attribuées aux renards faisait l’objet de controverses et de polémiques en France. La présente saisine s’inscrit ainsi dans un contexte sociétal sensible impliquant notamment les associations de protection de la nature et les chasseurs ou les éleveurs. Les réponses à cette saisine visent à clarifier le rôle du renard dans l’épidémiologie de certaines zoonoses pour lesquelles il est présenté comme premier responsable de la transmission à l’humain, ce qui motive certains acteurs à proposer son classement en tant qu’ESOD.
No file

Dates and versions

anses-04171242 , version 1 (26-07-2023)

Licence

Identifiers

  • HAL Id : anses-04171242 , version 1

Cite

Emmanuelle Gilot-Fromont, Isabelle Villena, Elsa Bonnaud, Claude Fischer, Etienne Giraud, et al.. Évaluation des impacts sur la santé publique de la dynamique des populations de renards. Saisine n°2022-SA-0049, Anses. 2023, 200 p. ⟨anses-04171242⟩
243 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More