Les microplastiques dans les produits de la mer - Anses - Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail Access content directly
Conference Papers Year : 2016

Les microplastiques dans les produits de la mer

Gilles Rivière

Abstract

La pollution des océans par les microplastiques (<5mm) est une préoccupation à l’échelle mondiale, puisque que l’on peut les retrouver dans l’ensemble des compartiments de l’écosystème marin dont le biota, et notamment chez plusieurs vertébrés et invertébrés marins. D'un point de vue écotoxicologique, l'ingestion de microplastiques par un large éventail d'organismes marins peut entraîner des répercussions importantes sur leurs fonctions physiologiques. Plus précisément, en ce qui concerne les produits de la mer destinés à la consommation humaine, les microplastiques peuvent être considérés comme des contaminants. Cependant à ce jour très peu d'études ont été menées sur l'exposition potentielle aux microplastiques par la consommation de produits de la mer. Une première étape importante consiste à utiliser une méthode de récupération qui permet de digérer efficacement différents types de matrices biologiques tout en préservant l'intégrité des polymères pour permettre une identification fiable, rapide, peu onéreuse et efficace. L’impact de six protocoles existants, utilisant des solutions acides, basiques, enzymatiques ou oxydantes pour la digestion de la matière organique, a été étudié sur 15 polymères plastiques. Les plastiques choisis comptent parmi ceux qui sont les plus produits : le polyéthylène (PE), le polypropylène (PP), le chlorure de polyvinyle (PVC), le polyuréthane (PUR), le polystyrène (PS) et du polyamide (PA). Les effets de ces méthodes d’extraction sur les matières plastiques ont été évalués par microscopie, pesée, analyse en Pyrolyse et chromatographie en phase gazeuse couplée à un spectromètre de masse (Pyr-GC/MS) et micro-spectrométrie Raman avant et après la « digestion ». Le protocole le plus prometteur, basé sur l’hydroxyde de potassium, a été sélectionné pour son innocuité sur 14 polymères testés et son efficacité de digestion sur plusieurs matrices biologiques. La méthode sélectionnée a permis d’engager une étude de prévalence des microplastiques dans des produits de la mer fréquemment consommés. Quatre espèces de poissons (sole, maquereau, dorade et cabillaud), et deux espèces de coquillages (moules et coques) ont été prélevées en manche et en atlantique afin de déterminer le niveau de contamination des organismes et d’évaluer le risque d’exposition du consommateur.
No file

Dates and versions

anses-03971889 , version 1 (03-02-2023)

Identifiers

  • HAL Id : anses-03971889 , version 1

Cite

Guillaume Duflos, Alexandre Dehaut, Anne-Laure Cassone, Laura Frère, Ludovic Hermabessiere, et al.. Les microplastiques dans les produits de la mer. Colloque ARET 2016, Fondation Rovaltin, Jun 2016, Valence, France. ⟨anses-03971889⟩
47 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More